Catégories
Infos L'Info Et L'Actualité Sur Internet:

Actualités socialisme: Les soldats français en Roumanie ont « faim » et « froid »

Actualites-socialisme-Les-soldats-francais-en-Roumanie-ont-faim

Nos confrères de Médiapart révèlent que plus de 700 militaires français de la Mission Aigle déployés en Roumanie, dans le camp de Cincu, vivent dans des conditions déplorables.

Le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, a rendu le 3 novembre une brève visite aux soldats français de la mission Aigle déployés en Roumanie dans le cadre de l’Otan. Mais il n’a rien vu de leurs conditions de vie qualifiées de « déplorables » par Médiapart.
« Nourriture insuffisante, locaux en partie insalubres, chauffage aléatoire… Les conditions de vie sont jugées indignes par bon nombre de militaires, pourtant habitués aux opérations extérieures (opex). Et, avec l’arrivée de l’hiver, ils craignent que les choses ne s’aggravent.

Soldats affamés

Selon Médiapart, qui a interrogé le personnel, la responsabilité de cette situation incombe aux militaires roumains. « Les repas fournis par les alliés roumains sont réduits à la plus petite portion : soupe et tomate pour le dîner, omelette et morceau de pain de la veille… pas d’apéritif et pas de dessert alors que les soldats sont affamés par l’exercice physique et le froid.
La journaliste qui a réalisé le reportage, Justine Brabant, précise que les familles des militaires envoient des colis aux militaires. Elle note que la cuisine du réfectoire français est « dans un état d’hygiène médiocre ». Il en va de même pour les préfabriqués (de l’opération Barkhane) où sont logés quelques centaines de soldats. Les autres dorment dans des tentes collectives.
Ce n’est pas tout. 250 soldats se partagent 5 toilettes, toilettes chimiques. Sur 16 douches, six fonctionnent. Il n’y a qu’une machine à laver pour… 700 soldats ! Tout cela dans un camp qui ressemble plus à un bourbier qu’à un camp militaire, « où l’on croise souris, punaises et chiens errants ».

La Mission Aigle

Selon le Ministère des Armées site Internet, « dès le 28 février, à peine quatre jours après l’invasion russe, les forces armées ont déployé le bataillon « Fer de lance » de la Force de réaction rapide de l’OTAN dans le cadre de la mission AIGLE. Le déploiement à court préavis du bataillon à Constanta a permis le déploiement d’une force de plus de 500 soldats en quelques jours.
La mission AIGLE est constituée d’un Battle Group Forward Presence (BGFP), d’un détachement Air MAMBA, d’un détachement du génie et d’un National Support Element (NSE). Un haut représentant national (SNR) assure le contrôle national de l’emploi de ces détachements et veille à leur intégration dans les plans de défense roumains.

mission-aigle-ministere-armees
mission-aigle-ministere-armees

Vous aimerez aussi:

Fortune de France, tome 7 : La Volte des vertugadins.,Redirection vers la description .

Nos mals-aimés.,(la couverture) .

Renaissance et Réforme/À la veille du XVIeme siècle.,A découvrir . Disponible dans toutes les bonnes de l’éditeurs.